Revivre avec mon chat

Julie et Jamy ont partagé leur appartement 3 ans avec Padme, leur chatte. Aujourd’hui, cette dernière est gardée par une amie du couple, dans un autre appartement, le temps de terminer les travaux dans leur nouvelle maison.

Se séparer de son animal temporairement, pour des raisons de vie diverses, cela devient une pratique assez courante. Elle témoigne d’une responsabilité des personnes à l’égard de leurs animaux. Si ce placement temporaire est parfois la seule solution pour pouvoir revivre avec son compagnon à quatre pattes, il est aussi source de questions, de stress, d’inquiétudes.

Comment faire au mieux pour mon chat ?

Impossible de donner une réponse générale à cette question. Tout dépend bien sûr de la situation mais aussi de la personnalité de votre félin de canapé. Sort-il ? Quel est son degré d’attachement à l’humain ? A son territoire ? Tant de questions qui vont modeler la réponse pour un traitement sur mesure. Si votre chat a l’habitude d’avoir accès à l’extérieur, un appartement fermé risque d’être un peu étroit pour ses besoins. Il faudra alors adapter son espace pour qu’il puisse être enrichi en découvertes et activités pour une meilleure adaptation. Si son attachement à vous est très fort, il convient alors de déterminer s’il s’agit d’hyper-dépendance. Un comportementaliste, pour cela comme pour le reste, sera capable d’établir un bilan sur votre relation et de vous donner les conseils appropriés. Si ce problème est avéré, il faudra s’y prendre bien à l’avance pour entamer un détachement qui permettra à votre animal de trouver un meilleur équilibre émotionnel. Vous l’aurez compris, il faut prendre en compte le point de vue de votre matou pour lui proposer une solution transitoire adaptée.

Le retour à la maison

Ça y est ! Vous vous souvenez de Padme, la minette de Julie et Jamy, cela fait quelques mois qu’elle est confortablement installée dans l’appartement de leur amie. Il est maintenant temps de l’accueillir dans la nouvelle maison. Les amoureux sont impatients de retrouver leur ronronneuse mais pour cette dernière, un nouveau changement est en perspective…

L’erreur souvent commise est celle de préparer la solution transitoire avec précaution, mais pas le retour à la maison. Mais que préparer ? Le chat va revenir avec ses humains, retrouver ses marques, somme toute, un retour à la normale ! Sauf que ce n’est pas le cas. Padme s’est habituée à son nouveau territoire, à un nouveau rythme et à un quotidien bien différent. Si le couple est un facteur connu et rassurant, ce n’est pas forcément le cas de la nouvelle habitation à laquelle il va falloir s’adapter. Il convient donc de faire un travail similaire que celui fait pour le départ chez sa gardienne. Ne mettez pas trop de pression sur votre petit protégé qui commence un peu à avoir le tourni à force de déménager !

En conclusion, les solutions transitoires sont parfois nécessaires. En déménagement, Il y a beaucoup de choses qui occupent votre esprit. Pour que tout se passe au mieux, pensez au bien être de votre chat et ne placez pas sur lui une trop forte pression, des attentes trop grandes. Bon dimanche les chamoureux !

Jessica CHRIST – La Petite Griffe

Article publié dans les DNA – septembre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.